CHI521A – Hand-out n°3b

 

Cadre historique d’évolution de l’écriture chinoise et de sa notation

Période

 

Préhistoire

 (5è – 2è mill.)

Xia

[21è ? – 16è s.)

Anti

Shang [16è –11ème  s.] / Zhou

 

quité
 Occidentaux [11è – 8è s.]

Zhou Orientaux [8è – 3è s.]  

                 Qin [221 - 226]

Début Han [3ème – 1er s.]

Empire

(Han – Qing)

[1er s. av. – 20è s.]

Période moderne

 

[20 è s. - ]

 

Ecriture 

 

Proto-écriture

 

(sémasiographie)

Emblèmes claniques, marques personnelles d’artisans …

Langue écrite
archaïque

 

Littérature d’état (usage religieux, rituels, officiels)

 

Littérature d’auteurs

 

Elaboration des classiques

 

Régionalisation et démocratisation des pratiques graphiques

 

Premiers décrets de réformes de l’écriture

 

Langue écrite classique

 

Reconstitution et commentaires des 13 canons : 6544 caractères distincts.

 

Premières traductions de textes sanskrits (3ès.)

 

Mise au point de la notation phonétique sinogrammique fanqie (3è s.)

Langue écrite moderne

 

Simplification des caractères (RPC)

 

Mise au point de la notation phonétique alphabétique pinyin.

 

Traitement informatique des caractères chinois

 

….

Evolution de la langue écrite

è Invention de l’écriture

( )

è élargissement des fonctions de l’écriture

è standardisation de la notation

è standardisation de la langue écrite classique

è développement de la littérature en langue vulgaire

è Adaptation de la notation chinoise classique à l’écriture du chinois vernaculaire

Evolution de la notation

 

(répertoire de quelques dizaines de signes, marques, pictogrammes…)

- pictogrammes et dérivés ( 事,会 )

 

- Développement des phonogrammes à déterminatifs idéophono-grammes ( )

- Principe phonographique dominant (rébus)  jiajie ( )

- explosion de la création de phonogrammes à déterminatif

- développement de variantes usuelles

- variantes graphiques régionales ( ,通 ) :

Qi (Est)

Chu (sud)

Qin (Ouest)

Jin (Centre)

Yan (Nord)

- Création de nombreuses variantes  (peu sont homologuées)

 

 

 

 



è notation classique

 

 

 

Manuels / dictionnaires

 

Premier ( ?) manuel de caractères courants (8è s. ? ? ?).

1000-1500 caractères ?,

non transmis

Manuels de vulgarisation :

- Qin, 3300 caractères,

仓颉篇,爰历篇,博学篇

 

-début Han, 5340 caractères

Premier dictionnaire étymologique indexé de caractères   : 9353 caractères

Kangxi zidian :
60 000 caractères

新华 字典 (11 000 sinogrammes)

Styles historiques 

 

Linéaire Shang (大篆 dazhuan)

Linéaire Zhou Occidentaux (大篆,籀文 dazhuan / Zhouwen)

Linéaire Zhou Orientaux (大篆,籀文,古文 dazhuan / Zhouwen, guwen)

Linéaire Qin ( xiaozhuan)

 

zhuan Haute linéaire   

Basse linéaire   

 

Régulières zhou Orientaux (avant-courrier)

Régulières Qin (秦隶)

Régulière Han (汉隶)

li Haute régulière

> li > kai Basse régulière

Arts calligraphiques

 

Matériaux

Supports

Techniques

poteries

 

entailles, (pinceau)

os, écailles de tortues, vaisselle sacrée en bronze, bambou

gravage, moulage, pinceau

bambou, bois, soie, jade, laque, bronzes, poteries…

Armes, monnaies, sceaux, mesures, cloches, vaisselle rituelle, livres

gravage, pinceau

- Invention / perfectionnement du papier :
(1er s. av. / 2ème s. ap.)
- Invention de la xylographie : (8è s.)
- Invention des caractères mobiles  (11è s.)

Mécanisation de l’imprimerie

 

Saisie informatique des sinogrammes